[Huawei vs Trump] Huawei prépare une alternative à Android depuis 2016

Huawei
Huawei

Google a suspendu l’accès de Huawei aux mises à jour de son système d’exploitation Android et des fabricants de puces auraient coupé les fournitures de la société de télécommunication chinoise, conformément aux ordres du gouvernement américain alors qu’il cherchait à placer Huawei sur une liste noire.

La société avait précédemment indiqué qu’elle développait son propre système d’exploitation de secours, au cas où Huawei ne pourrait plus utiliser un logiciel américain (Windows / Android).

Dans une interview accordée au magazine allemand Die Welt en mars, Richard Yu, responsable de la division consommateurs de la société, a déclaré que la société avait un « plan B ». Il a déclaré: « Nous avons préparé notre propre système d’exploitation. Si jamais nous ne pouvions plus utiliser ces systèmes, nous serions prêts.  »

Huawei, qui s’appuie sur des puces en provenance des États-Unis, aurait entreposé des puces et d’autres composants en prévision de l’interdiction. Dans une interview samedi, le PDG de Huawei, Ren Zhengfei, a déclaré que la société irait « bien » sans puces américaines.

 

A propos de Mathieu LECLERC 55 Articles
Passionné d'high-tech, toujours à la recherche de gadgets innovants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire