Ecran OLED des iPhone : la dépendance d’Apple avec Samsung

Ecran OLED de l'iPhone X
Ecran OLED de l'iPhone X

Ecran OLED des iPhone : la dépendance d’Apple avec Samsung

Apple paie très cher son gout pour la qualité. Depuis que le fabricant est passé des écrans LCD aux écrans OLED, il dépend exclusivement du Samsung Display. Ce dernier a le monopole de la fabrication de ces écrans qui séduisent par leur technologie nettement plus avantageuse.

Écran OLED de Samsung, un os dans la gorge d’Apple

La technologie OLED garantie aux appareils un meilleur taux de contraste, un bon rendu des couleurs, une meilleure gestion de l’énergie et une meilleure autonomie. Elle contribue d’ailleurs au succès fulgurant de l’actuel iPhone X dont l’écran, appelé la Super Retina, classe l’appareil en tête de liste des meilleurs appareils du moment. Grâce à son écran OLED, l’iPhone se classe loin devant les autres appareils profitant de la même technologie, à l’instar du Samsung Galaxy 8.

Cette expérience, la première pour Apple, l’a définitivement convaincu d’adopter cette technologie. Cela a cependant un coût que le fabricant semble avoir du mal à payer. Dépendre de l’unique fabricant d’écran OLED ne semble pas être à l’ordre du jour. D’où la tentative de collaboration avec LG.
Apple a visiblement toutes les raisons de vouloir ne plus dépendre de Samsung. L’exclusivité de Samsung coute très cher à Apple qui dépense 97$ sur un budget fabrication de 376$ par appareil. On comprend donc pourquoi l’iPhone X, qui est actuellement le seul smartphone Apple a profité de cette nouveauté, est l’appareil le plus cher de la marque à la pomme.

LG Display et Apple, un partenariat qui a du plomb dans l’aile

Au regard du redressement des ventes d’Apple grâce au succès fulgurant du moyen de gamme sur le marché chinois, on comprend que le fabricant ait pour objectif de faire baisser ses coûts de production. L’enjeu est d’autant plus grand qu’Apple a des projets de lancement de futurs versions de l’iPhone X et X Plus pour l’automne qui devraient utiliser des dalles OLED.

La marque a donc tout intérêt à ce que la donne change rapidement, d’autant plus que Samsung est un concurrent farouche d’Apple. Visiblement, ce n’est pas prêt d’arriver de si tôt. Depuis quelques mois, Apple tente désespérément de forcer la main à Samsung Display afin que ce dernier fasse baisser ses couts. Sa stratégie a consisté à trouver un autre fournisseur d’écran OLED et actuellement, le seul fabricant qui remplit les critères est LG Display.

A terme, 20% de la production d’écrans OLED devraient être confiés pour le compte de cette année. Malheureusement, le fabricant n’arrive pas encore à satisfaire les niveaux d’exigence d’Apple pour le moment. En attendant, ça prolonge la dépendance d’Apple vis-à-vis de Samsung, puisque LG Display doit lancer un 3e cycle de production de prototypes et qu’Apple est loin d’avoir fini son projet d’écran microOLED.

Ecran microOLED, le futur des iPhone

Actuellement, tout porte à croire qu’Apple mise énormément sur l’OLED. Si elle ne peut encore s’affranchir de sa dépendance vis-à-vis de Samsung, celle-ci ne durera certainement pas éternellement. Si Apple ne produit pas lui-même ses écrans OLED, c’est parce qu’il a des ambitions bien plus nobles, à savoir une technologie bien plus avancée baptisée microOLED.

Après avoir racheté en 2014 LuxVue, le précurseur du microOLED, la marque à la pomme s’est donné entre 3 et 5ans pour finaliser ce projet qui révolutionnera davantage les iPhone. Aussi avantageux soit l’OLED, il est en effet moins résistant que le LDC en raison de la présence de composants organiques. Le microOLED sera donc une version améliorée qui conserve les avantages de l’OLED et qui se débarrasse de ses défauts en n’intégrant pas les composants organiques.

Jusque-là, le projet, baptisé T159, a été tenu secret afin de permettre à Apple de garder l’exclusivité, puisque la marque n’a jamais fabriqué d’écran. L’enjeu est donc double : primo, ce projet participe au désir d’indépendance de la marque et, secundo, la technologie microOLED est actuellement présentée comme l’avenir de l’OLED.

Actuellement, Apple a consacré près de 300 employés au développement des écrans microOLED dans une usine secrète de 6000 m² à Santa Clara en Californie.

A propos de Mathieu LECLERC 38 Articles
Passionné d'high-tech, toujours à la recherche de gadgets innovants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire